Qu’est-ce que la sécurité au travail ?

La sécurité au travail rassemble les règles qui visent à protéger les employés d’une entreprise face aux risques auxquels ils sont exposés. Ces règles ne s’appliquent pas aux travailleurs indépendants puisque ces derniers s’occupent de sa propre santé et de la salubrité de son lieu de travail.

Le respect des règles d’hygiène

La sécurité au travail liste le respect des règles d’hygiène en priorité. En effet, la santé au travail d’un employé est étroitement liée à sa capacité de production. De plus, sa santé implique la sécurité des autres travailleurs.

Les règles d’hygiène s’appliquent de la même manière pour les grandes, les moyennes et les petites entreprises sans aucune exception. Peu importe le domaine d’activité d’une société, ses employés ont le droit de travailler dans un environnement propre et sain. En conséquence, une société se voit dans l’obligation d’engager un ou plusieurs individus voire même une entreprise pour nettoyer son local ainsi que gérer le stock des produits nécessaires au maintien de la propreté.

La norme ISO 45001

Il s’agit de la première norme de sécurité au travail dans le monde. Elle est surtout appliquée en Europe puisque les Britanniques ont préféré mettre en place des standards qui leur sont propres. La norme ISO 45001 exige depuis 2018, la participation de chaque individu se trouvant dans une entreprise à limiter les risques auxquels ses employés sont exposés.

La norme ISO 45001 définit aussi les personnes chargées de maintenir la santé au travail ainsi que les techniques pratiques permettant d’optimiser la protection les travailleurs. Toutefois, cette norme doit être adaptée à chaque type d’entreprise sans que cela affecte son fonctionnement.

Les applications des règles de sécurité au travail

Étroitement liées à la vie et à la santé au travail des employés, les règles de sécurité au travail doivent être appliquées de manière stricte. Étant donné que ces règles ont été établies pour limiter voire supprimer les effets nuisibles du travail sur l’employé, tous les travailleurs ont intérêt à exiger l’application de ces règles.

Pour le cas des travailleurs qui œuvrent dans le domaine de la construction, le port d’ÉPI (équipement de protection individuelle) constitue une obligation. Les personnels du domaine de la santé par contre portent des blouses, des gants et plus encore. Ces équipements ainsi que les matériaux de maintien de la propreté peuvent varier d’une entreprise à une autre. Toutefois, le minimum nécessaire pour chaque type d’entreprise est déjà défini par la loi.

Le salarié doit-il révéler son handicap à son employeur ?
Qu’est ce que le CHSCT ?