Le financement participatif pour le prêt aux PME

PME

Vous êtes créateur d’entreprise ou repreneur ? Le crowdfunding ou crowdfunding est un autre mode de financement qui vous permet de mettre en œuvre votre projet sans obtenir de crédit bancaire professionnel, qui est parfois considéré comme indisponible. En effet, les prêts classiques nécessitent beaucoup de garanties et de qualifications, ce qui est impossible pour les TPE et PME. De plus, il est limité à certains projets, contrairement au crowdfunding qui peut tout financer.

Cependant, afin d’assurer le succès de votre événement, vous devez choisir votre plateforme de financement participatif. En fait, chaque plateforme a ses propres particularités, notamment une plateforme peut-être plus adaptée à votre projet.

Le financement participatif: qu’est-ce que c’est ?

Le crowdfunding est une sorte de crowdfunding, qui consiste en des prêts émis par des investisseurs (particuliers ou professionnels) via des plateformes professionnelles. Il est différent du crowdfunding basé sur des dons (rémunérés ou non) et du crowdfunding basé sur des actions de souscription.

Il existe de nombreuses plateformes qui peuvent mettre en relation des entrepreneurs avec des projets et des investisseurs. Le récent développement vigoureux de cette activité a nécessité la mise en place d’une réglementation. Aujourd’hui, les plateformes les plus sérieuses doivent s’inscrire auprès de l’ORIAS en tant que conseil en investissement participatif (CIP) ou intermédiaire en financement participatif (IFP). Pour plus d’informations, rendez-vous sur credit.fr.

Plus précisément, ce qui suit décrit comment lever des fonds pour les petites entreprises/PME sous forme de financement participatif :

  • Vous avez judicieusement choisi la plateforme pour organiser votre collection
  • Vous soumettez une ébauche de demande de financement
  • La plateforme étudiera votre demande (tout comme une banque, demandant des documents spécifiques qui peuvent varier d’une plateforme à l’autre)
  • Si cela est accepté, le contrat est en place. Celui-ci précisera les conditions de remboursement (termes, taux d’intérêt, conditions de remboursement, commissions intermédiaires, etc.) du crédit que vous accordez aux différents investisseurs via la plateforme.
  • Votre campagne a été activée et durera généralement un mois
  • Si le montant est atteint, les fonds sont débloqués selon le contrat signé et les conditions de remboursement sont fixées.

Quelle forme de financement participatif pour sa PME ?

Il existe plusieurs formes de financement participatif :

  • Don ou crowdfunding : aucune contrepartie, contrepartie symbolique, prévente ou pré-achat de produits. Ce type de financement participatif vous permet de tester votre produit ou service auprès du public.
  • crédit ou financement participatif: sans intérêt, intérêt, mais sans dépôt ni garantie, mini caution. Le crowdfunding permet de financer des projets que les banques ne souhaitent généralement pas financer : besoins de liquidités, investissements immatériels, etc.
  • Crowdfunding ou crowdfunding: il permet de faire entrer des investisseurs dans le capital de l’entreprise. En contrepartie, ils peuvent percevoir des dividendes ou des plus-values, des intérêts ou un pourcentage du chiffre d’affaires (redevances). Le crowdfunding a pour objectif de financer le développement de projets innovants ou peu appréciés des banques traditionnelles.

Par conséquent, selon votre projet, telle ou telle plateforme sera plus appropriée. Par exemple, pour fournir des fonds pour la création ou le développement de votre entreprise, vous devez trouver votre plateforme dans une plateforme de financement participatif, ouvrir des fonds à d’autres investisseurs, et vous devez trouver une plateforme de financement participatif. Dans tous les cas, pour financer votre entreprise, vous devez vous tourner vers une plateforme de financement participatif.

Avantages du financement participatif

Il existe de nombreux types de financement participatif, et les revenus dépendent du financement participatif que vous menez.

Le crowdfunding vous libère de la dépendance vis-à-vis des banques. En effet, les banques utiliseront différents chiffres et bilans provisoires pour évaluer vos projets, notamment les risques. S’ils ne peuvent pas contrôler le risque, ils n’investiront pas dans le projet. Cependant, avec ce nouveau mode de participation, le risque est faible, car chaque supporter n’apporte qu’une petite partie.

Le processus de compensation en crowdfunding est très rapide. La durée de la collecte peut aller jusqu’à 20 à 90 jours. Lorsque vous présentez votre projet, vous n’êtes pas le seul à convaincre les supporters de participer. La personne convaincue par votre projet peut aussi inciter ses amis et son entourage à faire de même.

Ce type d’investissement vous permet de vous faire connaître avant même de commencer à réaliser votre projet. Il offre déjà une bonne visibilité à votre entreprise. D’ailleurs, l’événement peut déjà vous fournir une analyse du prix de vente final, ou si vous avez de la chance, vous avez déjà fait une prévente. Plus important encore, vous êtes toujours le seul propriétaire de votre entreprise.

Recouvrement de créances : consulter un cabinet spécialisé en ligne
Faire appel à un cabinet d’expertise comptable au Luxembourg pour la création d’entreprise