Santé : Qu’est-ce qu’une démarche de prévention ?

Quel que soit le type d’activité, nul salarié ne peut se mettre à l’abri des maladies ou des accidents de travail. Les risques professionnels peuvent être d’ordre physique, chimique, mécanique, radiologique, biologique ou même psychologique. Le chef d’entreprise est donc tenu à prendre les dispositifs légaux pour former et sensibiliser ses employés.

L’instauration de la démarche de prévention

Afin de prévenir les risques au travail, l’employeur est dans l’obligation d’instaurer la démarche préventive adaptée à l’activité et à la spécificité de son entreprise. Cela englobe toutes les dispositions qui visent à préserver le bien-être, la sécurité ainsi que la santé des travailleurs. Plus concrètement, la démarche de prévention consiste à identifier et à évaluer les risques au travail. Une fois identifiés, ces derniers sont à éviter dans la mesure du possible . La démarche préventive consiste aussi à fournir les instructions nécessaires aux employés. Cela implique la recherche et la mise à disposition des moyens nécessaires. Il faut également instaurer des mesures collectives lors la planification des préventions.

La formation SSCT pour l’élaboration de la démarche de prévention

La formation Santé, Sécurité et Conditions de Travail ou formation SSCT dure quelques jours. Elle est composée de modules théoriques et pratiques. Obligatoire pour les entreprises qui emploie plus de 300 personnes, cet appui concerne aussi les plus petites structures employant 50 salariés ou un peu plus. Les membres du Comité Social et Economique (CSE) ainsi que ceux de la commission spéciale de la CSE sont les seuls autorisés à suivre la formation SSCT. L’employeur prend en charge le coût de celle-ci et doit également rémunérer pleinement les participants même quand ils sont en formation. Cette dernière peut être dispensée par un organisme de formation agréé comme la plateforme ID Prévntion .

Les retombées positives de la démarche de prévention au sein de l’entreprise

La mise en œuvre d’une bonne démarche de prévention des risques professionnels permet d’ instaurer un bon climat de travail. Cela l’employeur et les salariés à l’abri de certains dangers. Cette démarche préventive aura un impact positif sur l’amélioration du rendement et de l’efficacité du personnel.
Même avec ces dispositions prises, il n’est pas pour autant possible d’éradiquer à fond les maladies et les accidents de travail. L’existence de la démarche préventive bien conçue réduirait toutefois (de manière significative) les responsabilités pénales du chef d’entreprise et éventuellement de ses employés. La démarche de prévention a donc une importance non négligeable au sein de toute structure.

Harcèlement moral au travail : qui contacter en cas de problème ?
Les acteurs de la sécurité au travail au sein de l’entreprise